UdPPC AUVERGNE
question n°45

A propos du filet d’eau du robinet

dimanche 27 novembre 2005

La prochaine fois que vous vous lavez les dents, observez l’écoulement du robinet.

Si le débit (volume d’eau écoulé chaque seconde) à la sortie d’un robinet n’est pas trop important, l’écoulement se fait sans turbulence. Nous constatons alors que le diamètre du filet d’eau diminue au cours de sa chute. Or du fait de l’attraction de la terre tout objet est accéléré au cours de sa chute. L’eau s’écoule donc de plus en plus vite lorsqu’elle s’éloigne du robinet. Le même volume d’eau se répartit donc sur une longueur de plus en plus grande qui est compensée par une diminution du diamètre du filet.
Au bout d’une certaine hauteur de chute, le filet peut se couper et donner du goutte à goutte. La tension superficielle de l’eau (attraction entre les molécules d’eau) ne peut plus assurer la cohésion du filet. ( voir les questions du 30 janvier et du 21 août).
Si l’on place le manche de la brosse à dent sur le trajet du filet d’eau, nous constatons que ce dernier reste collé à la brosse. On ne sait plus si ce dernier est attiré ou repoussé. Un phénomène similaire apparaît lorsqu’on verse doucement le contenu d’un verre ou d’une canette de bière. Le liquide qui s’écoule le long de la canette subit-il une dépression qui l’attire vers la paroi (effet Venturi) ou les molécules d’eau sont-elles attirées par la surface du récipient (tension superficielle) ?
Et que toutes ces questions ne vous empêchent pas de vous brosser les dents !


titre documents joints

Question n°45

27 novembre 2005
info document : PDF
89.2 ko

Affichage


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1262 / 132189

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources  Suivre la vie du site 2005 Année de la physique  Suivre la vie du site Physique et vie quotidienne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License