UdPPC AUVERGNE
Question n°41

Pourquoi les astronautes et leur matériel flottent-t-ils dans la station ISS ?

lundi 31 octobre 2005

En ce début de 21ieme siècle, qui a la télévision n’a pu échapper à des images de vol orbital - Astronautes et cosmonautes en lévitation dans leurs vaisseaux spatiaux en état d’apesanteur jouant avec des liquides tel le capitaine haddock imaginé par Hergé.

Quand la navette spatiale quitte la proximité immédiate de la Terre, pour aller voler à 400km d’altitude, dans un environnement vide d’atmosphère, on est assez tenter d’y trouver la raison de l’état d’apesanteur. Quand on fait un sondage d’opinion sur ce sujet, il n’est pas rare que la majorité des personnes pense que la navette n’est plus attirée par la Terre, ou encore que le vide provoque l’apesanteur.
Or nous voilà devant ce qu’appellerait Gaston Bachelard ( La formation de l’esprit scientifique- page 23 - édition VRIN ) l’obstacle de l’expérience première - Alors qu’on croit avoir l’explication au phénomène, l’esprit se ferme ... et devient hermétique à la physique. Il convient donc de se méfier du bons sens commun ...

La navette spatiale qui effectue un vol orbitale, ne quitte pas la Terre, elle est liée - A une altitude de 400 km la force que la Terre exerce sur la navette est seulement diminuée de 12% par rapport au sol ! La navette est donc bien sous l’influence gravitationnelle de la Terre.
En fait elle est dans la même situation que la Pierre située à l’extrémité d’une fronde. Attirée par la Terre par une force dirigée en son centre et en même temps lancée à grande vitesse dans l’espace, prête à prendre la tangente si la force gravitationnelle venait à s’annuler...
Tout bien considéré, la navette et tout ce qu’il y a dedans ne cesse de tomber vers la Terre sans aucune résistance puisque situé dans le vide, tout en fuyant celle-ci tangentiellement à son orbite.
La combinaison simultanés de ces deux mouvements se traduit justement par un mouvement presque circulaire qu’on dit elliptique : c’est l’orbite de la navette.
Quand une caméra de Télévision filme l’intérieur du vaisseau spatial, nous voyons flotter des astronautes, immobiles par rapport à la carlingue sans avoir conscience que l’ensemble tombe en même temps à la même vitesse vers le centre de la Terre.

Il fallait être Newton pour apercevoir que la lune tombe, quand tout le monde voit bien qu’elle ne tombe pas.
Paul Valéry : (Mélange, p.384, in Oeuvre t.1, La Pléiade)

GIF - 133.2 ko
apesanteur
Astronaute réparant hubble.
crédit nasa.

titre documents joints

Question n°41

23 octobre 2005
info document : PDF
89.3 ko

Affichage


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3019 / 141211

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources  Suivre la vie du site 2005 Année de la physique  Suivre la vie du site Physique et vie quotidienne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License