UdPPC AUVERGNE
Question n°9

Pourquoi les nuages ne tombent-ils pas ?

dimanche 27 février 2005

Qui n’a pas encore admiré les nuages bourgeonnants qui flottent dans le ciel les jours de beau temps et qui paraissent légers comme des plumes ? Il semble qu’on pourrait les porter d’une seule main.

Pourtant, le moindre petit cumulus mesure près d’un kilomètre de côté et de haut, et l’eau dans ce nuage pèse autant que le nouvel Airbus 380. Pourquoi ne nous tombe t-il pas sur la tête ?
En fait, l’eau est présente dans le nuage sous forme de micro gouttelettes ou de petits cristaux. Leurs tailles sont tellement petites qu’individuellement on ne les voit pas. Seulement, regroupés en milliers par centimètre cube, ils réfléchissent la lumière et les nuages ont l’apparence blanche habituelle. Ces micro gouttelettes ont des vitesses de chute tellement faibles qu’elles sont portées pas l’air. Et c’est seulement quand elles arrivent à croître qu’elles réussissent à tomber et finissent comme pluie sur le sol.
Mais pourquoi alors les nuages restent-ils sur place avec une base nette et ne sont-ils pas emportés par le vent ? Qu’est ce qui assure leur cohésion ? Il faut savoir que ce ne sont pas toujours les mêmes gouttes qui forment le nuage. Les gouttes sont créées à la base, traversent le cumulus et sortent aux limites où elles s’évaporent. Ce n’est qu’à l’intérieur du cumulus qu’elles trouvent des conditions qui permettent leurs survies. Et ce sont ces conditions favorables qui délimitent les contours visibles du nuage.


titre documents joints

Question n°9

13 mars 2005
info document : PDF
96 ko

A télécharger et afficher.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2940 / 125629

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources  Suivre la vie du site 2005 Année de la physique  Suivre la vie du site Physique et vie quotidienne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License